Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Entre deux arrêts

    15 février 2015 ( #Textes )

    A propos de la Saint-Valentin... Entre deux arrêts Elle s’était endormie à Botanique. Depuis la Place Lieds, elle somnolait dans ce tram bondé du soir. Elle avait trouvé une place assise et serrait les cuisses encore plus que de coutume, plus d’espace...

  • Parfois un poème

    26 janvier 2015 ( #Textes )

    Parfois un poème, une façon d'accueillir ce qui n'est plus, mettre là en place d'ici, et tomber pile sur ce qui fut ordre de marche et confusion, dans son exécration des juifs, encore des juifs, une chanson d'amour, dit-elle en mettant son Rimmel à Villejuif,...

  • Le langage, un corps en trop

    27 décembre 2014 ( #Articles )

    Dans le cadre d'un projet collectif entamé en 2014, le "Dictionnaire de la Mauvaise Humeur", une entrée aujourd'hui pour accompagner mes voeux (ou mes boeux, je n' sais plus...). Quand je vois une vidéo politique récente réalisée par des élus où "ils"...

  • Baisser/lever la tête

    22 septembre 2016 ( #Articles )

    Lever la tête au cinéma, baisser la tête devant la télévision...écrivait Godard il y a trente ans. Les positions du spectateur se sont modifiées avec l'envahissement des écrans, bien entendu, et on pourrait dire aujourd'hui que ce sont les écrans qui...

  • Mes textes dans Marginales depuis 1998...

    12 septembre 2016 ( #Articles )

    MERCI à Jacques de Decker: Rédacteur en chef à Jean Jauniaux: Secrétaire de rédaction à Xavier Vanvaerenbergh Ker Éditions http://www.kerditions.eu/nos-auteurs/ Cliquez sur le titre ou le numéro de la Revue et hop.... S'abonner: http://www.marg .be/shop/...

  • "Hors de moi" à Mons par Christine Mordant

    25 août 2016 ( #Articles )

    Hors de Moi A Mons, au Museum des sciences naturelles, le sept novembre deux mille quatorze, pour la première fois, je rencontre un grand homme, un homme grand, Julius Koch. Chamboulement. A Nouvelles, au cimetière, le dix-huit octobre deux mille quinze,...

  • L'homme du lac :Polar du Nord / Indridanson

    28 août 2017

    Ce livre est, selon moi, un des meilleurs que j'ai lus à propos des manigances terrifiantes et violentes de la Stasi en RDA. Autrement dit du communisme et de ses crimes d'Etat permanents ("Tout pour le Parti") dans le marasme d'une lutte de tous les...

  • Des amours naissent d'un regard

    20 mars 2017

    Des amours naissent d'un regard, d'une ombre bienheureuse réveillée, qu'on portait en soi, à son insu, d'une oblique qui relie un souffle à un autre, d'une gravité qui s'entend résonner en l'autre où vibre un même timbre, la vie parfois donne du temps...

  • Fragments Journal -16-31 janvier 2017

    31 janvier 2017

    Le froid était de retour et avec lui la netteté radicale des inégalités. Le froid c'est la pauvreté à l'épreuve du feu. On meurt dans la rue, au pied d'un pont, en s'écroulant de malheur et d'ivresse au coin d'un parc, gelé le matin, dans l'incendie de...

  • Journal -16 - 31 mars

    12 avril 2017

    Ca y est la machine à faire des petits chats s'est remise en route. Encore rouillée probablement car hier soir, de ma terrasse, je l'entendais sacrément crier, on aurait dit...je ne sais moi, l'Eurovision en chants bulgares traduits par Google, un creusement...

  • Carte postale / 4

    09 août 2015

    Mamy chérie, Tu t'imagines qu'ici, l'animateur passe encore la Danse des Canards en soirée? Quel goût de plouc! Pour qui ils nous prennent? Enfin, on a passé quand même une super soirée après le Buffet (on n'en pouvait plus!) et ça s'est terminé dans...

  • "Le trou" Charleroi / Séquence 5

    05 octobre 2015

    Dans le trou vont glisser, dévaler: rires de gorges, éclats, hoquets, saccades, roulements dans les forges anciennes, hurlements, sirènes, descentes, hommes remontés, silence d'après grisou, silence encore dans les maisons, corons, silence sur le crassier,...

  • Voir c'est fuir

    16 août 2014 ( #Articles )

    Voir c'est faire écrivait Michel Gheude (1) en 1997. Les réalités de la télévision des écrans et des multiples obstructeurs de compassion se sont développés comme outils d'usages et objectifs terminaux. Se connecter pour être connecté, se brancher pour...

  • Epurons les Eburons...

    10 décembre 2014 ( #Articles )

    La Crèche de la Grand Place de Bruxelles attaquée par les Femen, Le Père Fouettard en sursis à l'ONU, Saint-Nicolas niqué par des parents en sur-consommation/compensation, Godefroid de Bouillon, Place royale qui vacille sur son cheval, les Frères Grimm...

  • A des moments, plus rien écrire

    14 novembre 2014 ( #Textes )

    A des moments, plus rien écrire, ne plus, le matin est secondaire, un endroit de noirceur retrouvée, façon de dire que la nuit ne finira pas, là-bas, c'est le fumier d'hommes, les jardins à l'abandon, des sentiers minuscules y mènent balisés de grenades,...

  • Marcher sur l’eau, nager enfin

    16 avril 2022 ( #Lectures-son )

    Dans ce beau numéro du Non-Dit animé et dirigé par Michel Joiret... http://www.lenondit.eu/ Au début, tout au début, de la lumière dans le ciel, puis les parfums, puis les odeurs, le vent vient après ; on s’approche et le son augmente, une sorte de murmure...

  • "A la vitesse des nuages" par Daniel Fano ("Avec un peu de retard s'il-vous-plaît"/4)

    10 mai 2022 ( #Lectures-son )

    Daniel Fano est né en 1947 à Jemelle (Belgique). Inspiré du mouvement surréaliste, il écrit ses premiers textes poétiques à l’âge de 17 ans. Au début des années 70, ses influences se diversifient : Denis Roche ou les auteurs américains William Burroughs,...

  • « Tiens-toi droit, tiens-toi droite ! »

    04 juin 2022 ( #Articles, #Textes, #TEXTES )

    « Tiens-toi droit, tiens-toi droite ! » C’était la posture de la dignité, de la liberté, d’une sorte de corps échappé aux galères du temps, le corps de tant de générations qui avaient connu le joug de la misère, de la servitude, de la maladie et des humiliations,...

  • Errance autour d’un lac

    16 juillet 2020 ( #Articles, #Notes critiques )

    Errance autour d’un lac Anne-Michèle HAMESSE, Le lac du Bois de la Cambre, Préface de Pierre Morlet, Coudrier, 2020, 105 p., 18 €, ISBN : 978-2-39052-007-8 Comme il existe une littérature réaliste, naturaliste, symboliste, une littérature impressionniste...

  • "Madame"

    28 janvier 2022

    L’enfant disait, disait bas, disait haut, disait sans dire d’une voix métallique par temps de pluie, cristalline à l’aube, sursautant dans des chants brefs et plaintifs, la bouche molle et humide quand il pleurait, l’enfant disait, assis sur le plancher...

  • Une jeunesse en sourdine: Les étés de Jeanne de Nicole Marlière chez MEO

    15 février 2022

    Nous sommes, dans Les étés de Jeanne, en 1962, au coeur de ce que l’on appellera les Golden sixties. Pour qui, dans quelles conditions? Les avortements sont interdits, les faiseuses d’anges agissent, les jeunes filles sont obsédées par la peur de “tomber”...

  • C'est magnifique les vidéos tire-bouchons

    19 février 2022

    C'est magnifique les vidéos tire-bouchons, hop, on découvre le vent, hop, la pluie, hop, les arbres qui se déhanchent, hop, enfin du buzz domestique, hop des enfants qui s'envolent, hop une petite vieille trop légère dans la cheminée, hop les oiseaux...

  • La mule était belle dans sa robe de soie noire

    07 décembre 2021

    La mule était belle dans sa robe de soie noire et gambadait sur le chemin en chassant les papillons qui voletaient dans les genêts du pays, jusqu'à son museau, ses oreilles et ses paupières lourdes. Ca lui faisait comme une parure frémissante tout autour...

  • La mule en a vu d’autres

    16 décembre 2021

    La mule en a vu d’autres, elle sait que son destin est de porter jusqu’à crever et pour elle, pas d’avenir en boucherie, c’est simple : marcher, porter, tomber, crever. C’est pour cela peut-être qu’elle est têtue, comme les plus pauvres, les plus misérables,...

  • C'était le soleil de midi, lourd, vertical, sans pardon

    08 décembre 2021

    C'était un soleil de midi, lourd, vertical, sans pardon. Le muletier avançait lentement suivi de son charroi de mules. Elles allaient le pas régulier sur la sente le long des prairies. De temps en temps, l'une ou l'autre s'ébrouait, piquée par un taon...

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 > >>