Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J’aurais voulu t’aimer comme on part en voyage d’un coup sans bagage rien qu' une longue patience viatique et muette l’inquiétude au fond du sac elle ne manque jamais J’aurais voulu t’aimer en silence le soir quand le vent se tord dans les corniches sonores...

Lire la suite

Enfer, deuxième porte à droite Éric NEIRYNCK, Hypertextuel, Lamiroy, 2022, 124 p., 14 €, ISBN : 978-2-87595-692-7 Éric Neirynck publie coup sur coup des recueils de nouvelles, des récits, des courts romans dont l’épicentre correspond à un irréversible...

Lire la suite
Tag(s) : #Notes critiques

Comme toutes les entreprises ou manifestations sensibles des hommes, la beauté, ce sentiment de beauté qui nous saisissait devant les singularités communes d'une ville, de la campagne, de ses constructions complexes semées du Levant au Couchant, ce sentiment...

Lire la suite

On disait de lui qu’il écrivait comme on se couche, la chair affalée dans des draps fatigués. La corruption était visible par tous mais si proche que tous regardaient ailleurs, en souriant dans des ectoplasmes de décomposition. Dans la Salle des ascenseurs...

Lire la suite
Tag(s) : #TEXTES

Chaque jour, chaque nuit, comme une antienne délétère, les couteaux sortent, piquent, plongent, tranchent, dans la culture de la rixe, de l'ergot acéré et de la surdité linguistique. Ils ne sont que des signes d'un sang trop chaud, encoléré, des pays...

Lire la suite

Aaaah les vacances, les grèves qui tombent toujours mal, les valises et les enfants perdus, les réfugiés sur les bras qui commencent à pomper la bienveillance à force... Aaaah l'été des chacals solidaires qui butinent tout ce qui leur tombe sous la trompe....

Lire la suite
Tag(s) : #Articles

Isabelle BIELECKI, Les rescapés de l’aube : Valse nue / Le bateau de sable, Coudrier, 2022, 131 p., 20 €, ISBN : 978-2-39052-033-7 À travers ce livre à deux temps, Les rescapés de l’aube (Valse nue et Le bateau de sable), Isabelle Bielecki s’empare de...

Lire la suite
Tag(s) : #Notes critiques

Amel : Je suis une femme jeune encore et je me suis déjà trop longtemps perdue dans des distractions d’un autre temps, je parle mais, pendant que je parle, le temps file comme du lait entre les doigts et tout ce temps se retrouve là, à mes pieds, dans...

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>