Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le champ où je marche, 

la terre n'a pas encore livré

sa consolation aux hommes

entremêlés morts vivants

depuis un temps si long

qu'on ne voit plus de raison

à ce que ça s'arrête, 

mais la raison n'a que faire

du sol de l'air de l'eau de l'amour,

de la haine de cette terre, 

du mépris des moissons,

du fer dans la chair des faibles,

de la mémoire en déboires

dans des ritournelles de pixels,

dans le champ où je marche, 

des sanglots viennent de loin,

des sonnailles sinistres,

des épousailles tristes

et je marche dans ce champ

en mesurant mes pas

comme on va au poteau.

Van Gogh (24/12/1888)

Van Gogh (24/12/1888)

Tag(s) : #textes

Partager cet article

Repost 0