Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les pigeons ahuris/ 1/06/2020

Ephémérides de je ne sais quoi/26

 

Les pigeons ahuris

 

 

Bien sûr, ils ne mourraient pas tous mais tous étaient frappés, zappés, frappadingues, dézingués par cette pause impromptue, cet arrêt sur image des "Zombies sont prêts à tout pour rebondir".

- Les pigeons...

- Restons polis, dis-je, alors que je jure assez facilement, grognon sans illusion sur ce "mignon pays" où je vis depuis un moment déjà.

- Les pigeons, les bêtes pigeons, les bêtes à particules alimentaires...

- Quoi encore, les pigeons? Y en a partout, sur les tables des bistrots, à la télé, derrière écrans, dans les allées des richeszépauvres, des dames aux pigeons arpentent le bitume chaque jour, des nids à pigeons se construisent en toute légalité, des fientes de pigeons ne cessent de pleuvoir, je sais, je sais, comme nous, ça s'exprime un pigeon, ça réagit, ça a son ego, son avis, sa culture!

- Les pigeons donc, volaille urbaine et sympathique souvent, les pigeons viennent de souffrir une véritable épreuve, un dérèglement des sens, une catastrophe comportementale!

-Dites-m'en plus, vite et bien!

- Plus de circulation, souvenez-vous, plus d'alerte, l'ennemi a disparu, le pigeon peut alors vaquer, voleter, se poser n'importe où sans crainte, il occupe la rue, il va où il veut et arpente, un peu surpris, puis confiant, et enfin benêt, la chaussée sans risque, il perd ses réflexes, s'amollit, se traîne, bavasse et s'arrête soudain en son milieu, figé, l'oeil à la paupière terne, il s'endort.

- Oui, oui, la suite...

- Soudain une voiture passe et une autre encore et ainsi de suite en tous sens, le pigeon alors ne s'envole plus à temps, il ne rebondit plus, reste pétrifié devant ces nouvelles embardées et couac, exit le pigeon!

- Terrible..

-De même pour le manger: les terrasses désertées, fini les cacahuètes, les reliefs de repas, les biscuits émiettés au pied des tables conviviales, plus de dames pourvoyeuses de pain, il crève littéralement de diète, la faim est proche...

- Oui...J'en ai vu, la crête dressée se battre autour de quelques graines...

- La reprise vous dis-je, la reprise est dure pour le pigeon...

-Terrible...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :