Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Se tenir sur le bord de la langue parlée, sur un bord précipice qui a nom l'écriture, refuser le plein, le charmant, l'incontestable politesse des romans de gare littéraire, ajustés au sujet, intelligents et convoyeurs de trahisons communes, celle des...

Lire la suite
Tag(s) : #Articles

Cet homme comme il penche en son ombre déjà mêlé Il penche du mauvais côté disait l'un et l'autre penchait pour l'autre Au crépuscule son ombre enfin s'accole à son corps allongé et s'efface dans la poussière du soir avant la nuit liquide.

Lire la suite
Tag(s) : #Textes

Le texte bref? Une façon de s'empêcher de parler une langue littéraire molle, de crisper le sujet pour qu'à la lecture le lecteur détende le ressort. Par manque de goût aussi pour l'univers petit-bourgois et attendu de nombre de romans, de même que pour...

Lire la suite
Tag(s) : #Articles

Elle est devant moi aux caisses d'un magasin. Des enfants courent dans tous les sens, se tiennent debout sur le caddie, crient, rient, hurlent, pleurent, bref, des chieurs de premières qu'on doit tolérer par excès de sucre. Ils vont, viennent, ramènent...

Lire la suite
Tag(s) : #Textes

Où étais-je en ces années malhabiles volubiles volatiles où étais-je en ces années si longues et si brèves aujourd'hui où étais-je en cet amour au-delà des villes et des déserts où étais-je? Je dors enfin dans une nuit en morceaux si légers que le jour...

Lire la suite
Tag(s) : #Textes

https://le-carnet-et-les-instants.net/2017/05/15/gengoux-pas-simple-de-s-appeler-violette-avec-un-profil-de-baobab/#more-14541 Martine GENGOUX, Pas simple de s’appeler Violette avec un profil de baobab, Ed. De L’Aube, 2017, 236 p., 17, 90€/ePub : 14.99...

Lire la suite
Tag(s) : #Lectures

Vue de la Montagne Froide du peintre chinois Gong Xian Comme tu manques ce soir en ton vaisseau fantôme je ris ou pleure de ce mensonge des hommes embarqués dans les calamités des amours à rebours des avenirs sans passé Je me souviens à peine la montagne...

Lire la suite

Calligraphisme 30 x 30 Journal avril- 15 mai Il y a des lecteurs aux yeux fermés. Le texte, les personnages, tout est là devant eux, à un moment ça suffit, ils ferment les yeux et le texte continue sur sa lancée intérieure, il se développe, grandit, dévie,...

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>