Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Esprit et eau de Javel/20/03/2020

Ephémérides du Confinement/7

 

"Bartleby le scribe" de Melville et son célèbre et toujours énigmatique "I would prefer not to" (J'aimerais mieux ne pas...), articulant dans un langage proche de l'extinction une forme de résistance passive à tout ce qui se dresse et s'érige, enrichit et aliène est la forme la plus aboutie du "medecine man" (Gilles Deleuze) de l'Occident...

Aujourd'hui, je crois l'entendre me souffler, "J'aimerais mieux ne pas mais j'obéis, donc je suis...". La radicalité du confinement renvoie à une forme d'obéissance civile qui semblait inimaginable encore il y a un mois entre trottinettes égotistes et "C'est mon droit"... Se soumettre à la règle du plus grand nombre semblait aussi obsolète, voire obscène, que quelques autres mots du vocabulaire contemporain: "obéissance, obligatoire, bien commun, renoncement, privation,...

N'empêche, l'homo festivus résiste de toutes les façons, et "faire la fête" s'adapte, on boit chez soi et on poste des photos en "soutien"...C'est apparemment risible et évidemment compréhensible. Cela fait partie des réactions potaches nécessaires en temps d'anxiété...

Je me souviens du livre Le communisme est-il soluble dans l’alcool? qu'Antoine et Philippe Meyer avaient publié, en 1978 (Seuil), fourmillant d’histoires drôles sur la dérive bureaucratique des pays de l’Est, couverture de Reiser...J'espère qu'il y aura bientôt des histoires drôles à propos du Covid19...

 - Mais Monsieur, des gens meurent!

- C'est pourquoi, il faut encore tenter l'esprit contre l'eau de Javel... 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :