Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je me suis promis vite
Je me suis promis vite
 
de n’y croire jamais à ces rodomontades
 
des origines, du sol, du sang
 
et des identités asthmatiques en quête
 
d’un vieux souffle pour dire un vide,
 
une fontaine éparpillée dans laquelle on patauge,
 
ces temps innocents des meurtres bienveillants,
 
des machettes et des fours,
 
de la bêtise et du sexe vengeur,
 
ce temps perdu à racler les fonds de terroir,
 
 
Je me suis promis de ne pas y être attaché
 
à l’origine de mes parents, géniteurs,
 
morts aujourd’hui et plus souvent avant,
 
à l’homme nu que je fus et vers qui je me tourne
 
chaque nuit dans la mesure du temps,
 
mon unique linceul,
 
j’écris sur la blancheur des refrains en mesure
 
du territoire des hommes
 
où je vais le plus souvent seul.
 
 
Un trou, un cratère, une sonde où je tombe,
 
l’origine est une chute sans fin,
 
des histoires bricolées de l’antérieur,
 
des bandages glacés sur des corps de paroles,
 
des récits protecteurs, ridicules, risibles,
 
papiers d’identité de piètre qualité
 
que nous tendons dans des présents féroces
 
frissonnants du bonheur des dindons de pays
Tag(s) : #Textes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :