Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Revues littéraires...ce soir à Ixelles Art Gallery

Les revues littéraires sont des laboratoires ?

Des lieux d’expérimentation ?

 

Pas si sûr.

 

Ca c’était avant.
 

Ce serait plutôt aujourd’hui, des réseaux, des canaux de divulgation et de révélation mais l’exigence est nette.

On ne publie pas en revues ses « essais », encore moins ses esquisses.

La revue est trop chère pour permettre cela.
Pour cela il y a le NET, qui ne l’est pas toujours…

 

 

Confréries d’auto-édités, renvois d’ascenseurs, cercles d’intimes ?

 

 

Un peu, mais pas trop

 

La version papier est plus chère donc plus rare, donc plus déterminée dans ses choix.

 

La revue est un moment de grâce quand elle accueille et renvoie après des mois, le sommaire dont on fait parfois partie.

 

La revue  existe-t-elle sans subventions ?
Sans de réelles subventions ?

 

Pas si sûr.

 

Même si la pauvreté est le synonyme de la richesse des revues.

 

Mais comme partout en ce domaine, il y a la puissance des premiers, deuxièmes et autres cercles.

Néanmoins, je suis convaincu que la Revue littéraire est un des seuls endroits où « ça parle » encore littérature.

Sans débats vains, sans tensions hystériques, sans  gaspillage.

Merci aux trois acteurs et représentants des revues de ce soir et désolé.  De ne pas en être, il  fait trop mouillé pour que je vous rejoigne.

Bonne soirée.

 

Merci Gérard, Hugues, Jean, Patrice et nos lectrices et lecteurs.


Daniel Simon

Tag(s) : #Articles

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :