Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un frottement de peau-langage...
Roland Barthes écrivait que le langage est une peau que l'on frotte contre l'autre...
 
Avec certains, un simple frottis suffit, et puis il y a les autres, celles et ceux contre qui on aime frotter son langage comme le ferait une fine pierre ponce.
 
A chaque instant, surprise, cette peau-langage devient peu à peu un langage-peau, et c'est alors le temps des chimies, des attirances, des excitations, des extases parfois.
 
L'expression "ça glisse sur moi" prend ainsi tout son sens.
Ce rien, du langage de l'autre, aucun son, aucune phrase, peut aussi nous glisser dessus comme l'eau sur une feuille d'arbre.
 
Rien n'accroche, rien ne se confond, rien ne s'attire, ça glisse...
 
De plus en plus j'observe cette glisse sans incidence, sans engagement, sans précision, sans volonté de dire en fait, juste celle de parler, de bruisser, de produire des flux de son...
Tag(s) : #Textes

Partager cet article

Repost 0