Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Balle de set, 2017 nouveau match!

Chers amis, avec les années qui passent les pensées terribles s'amenuisent, trouvent leur juste place, puis peu à peu, la langue, toujours elle, nous remplace, elle parle pour nous, elle nous esquisse en quelque sorte, elle creuse l'écart, elle rapproche et souvent elle est ce qui survit des choses et des matières.

Cette langue tant abandonnée par nombre de celles et ceux qui devraient y laisser leur peau, cette langue livrée à de plus en plus rudimentaires usages sans liens, une langue pornographique en somme, cette langue est ce que m'ont offert depuis des décennies celles et ceux que je rencontre: une façon de tenir debout dans le bruit et la fureur en articulant "je suis ici".

Tous mes voeux....

 

De l'ombre tombe souvent

sur le couchant des hommes

la maison le jardin tout

est surpris dans la nuit

qui vient souvent en plein midi

à l'heure du repos

la radio les journaux les images

sans ménagement

écourtent le repas du petit

la mère tremble

un peu

il ne faut pas

que les enfants s'éloignent

de la vie des disputes

et des clans pour un rien

c'est peut-être le moment de les aimer soudain

plus qu'hier

quand le soleil jouait les élégantes

de l'ombre sous le tapis les rideaux les livres

refermés la vaisselle faite on ne se laisse pas aller

la fenêtre est ouverte

le chant des oiseaux

ralentit

dans le quartier muet disparaît

il se tait

on referme la fenêtre

on se serre

en disant des choses

sans les penser

on les dit

il faut vivre

dire ces mots rapides

qu'on chuchote en s'embrassant

sur le pas de la porte.

Tag(s) : #Articles

Partager cet article

Repost 0