Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’humanitaire fait ses affaires

Frédéric ERNOTTE, Ne sautez pas !, Lajouanie, 304 p., 19 €/ePub : 12.99 €   ISBN : 978-2-37047-073-7

ernotte.jpgMathias van Rosten, le personnage central de Ne sautez pas !, est âgé d’une trentaine d’années, vit à Bruxelles avec sa compagne Elisa, infirmière, a un frère Raphaël. Celui-ci travaille pour Médecins Sans Frontières. Mathias, après quelques expériences ratées, est laveur de vitres sur les gratte-ciel bruxellois. Il rêve, rumine, tire des plans sur la comète pour « en sortir ».

Mais Mathias a roulé trop vite et hop le voilà condamné à des peines d’Intérêt général et à vendre les modules d’une ONG au porte-à-porte. Rien de très excitant pour Mathias jusque là. Mathias n’aime pas ce qu’il fait, trouve ridicules ces démarches de faux-cul, profite de certaines situations, garde le recul tant bien que mal mais un jour tout bascule… Il se met à racketter de grosses entreprises au profit d’ONG et d’associations humanitaires. La tension monte, le suspens augmente, les situations touchent finement au réel et s’enchaînent souvent dans des grâces de clowns maladroits.

L’art romanesque de Frédéric Ernotte, déjà remarqué pour un premier roman (C’est dans la boîte, Avant-Propos, 2012), sait que réel est ce que nous faisons des fragments d’inattendu, d’insensé, de secret, de délirant que nous tentons à chaque seconde de reconstituer dans des figures fréquentables collectivement.

On pense à son aîné, dans le genre polar de crise, Petros Markaris (Trilogie de la crise, Points – Polar). Même jeu avec les limites des repères moraux de nos États et des sociétés contemporaines. Le bien est-il l’inverse du mal ou une de ses variations ?

Les romans sont aussi une forme d’espionnage du temps. Ce qu’ils nous disent organise et met en formes les brouillages moraux, sociétaux, …de l’époque. Un roman, c’est aussi une façon d’accueillir le lecteur dans une oscillation du pire et du meilleur. Heureusement, c’est souvent le pire qui nous inspire et donne à la lecture cette forme de complot entre amis. Complot contre la bêtise, la lâcheté et la médiocrité.

Frédéric Ernotte est doué pour ce genre littéraire et son dernier roman Ne sautez pas !, « un roman pas policier mais presque »,  laisse entendre plusieurs voix : celle du moraliste amusé, du subtil bricoleur de fictions apparemment réalistes, d’un dialoguiste talentueux qui donne de la génération des trentenaires un livre facétieux pour comprendre le changement de paradigme moral qui est en train de se construire sous nos yeux. Le vieux monde est fatigant, le nouveau fatigué et les illusions n’ont pas de prix. Un régal…

L’auteur est né à Namur, a suivi une formation d’assistant social et de journaliste. Ajoutez à ces compétences une fine connaissance du cinéma et des ressorts de la fiction…

Daniel Simon

https://le-carnet-et-les-instants.net/2016/10/14/ernotte-ne-sautez-pas/#more-9681

Tag(s) : #Notes critiques

Partager cet article

Repost 0