Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Internet, une arme sans recul

Il pleut, les pneus des voitures chuintent en passant sous ma fenêtre, le calme des vacances d'été, je feuillette mon écran et ses informations pataudes à propos de l'Islam qui... et des musulmans que... et du terrorisme qui n'est pas et qui est. Pathétique, comique même.

Et d'entendre autour de soi des commentaires à faire dresser les cheveux sur la tête, sont tous devenus théologiens du Grand Chicon soudain. Faut se défouler " Sur Internet ils disent que..., on raconte que..." Comme si l'intelligence avait déserté depuis 2.0. Aucun recul. Tiens, amusant et paradoxal " Internet est une arme sans recul".

Un peu partout, frissonnants entre fleurs et nounours, messes et mains serrées, on n'arrête pas de faire des actes "symboliques", toujours dans le gras du religieux. Encore une fois Pape François a fait fort, très fort, c'est le Bill Gates des Chrétiens!

Des amis ont fondu, d'autres sont apparus, certains, je les ai chassés avec vigueur, se délester, se délester...Depuis une quarantaine d'années d'activités littéraires et culturelles, je commence à me dire que décidément certaines journalistes ( j'en parle par "oui¨-dire"...) ne m'inviteront jamais, certaines revues n'ont plus, certains bons "partenaires" en crèveraient mais avec le recul on se rend compte que ça ne sert à rien, narcissique oui mais sans importance vitale, ce qui pèse dans la balance c'est l'accolade aux hommes tout au long d'une vie, ça ensemence, ça germine, on récolte et on s'en va.

Bonne journée, le soleil va revenir...

                                                                           ***

Lire et relire Walter Benjamin nous aide à regarder l'époque, la nôtre, comme déjà lointaine, dépassée, velléitaire. Les micros-événements font alors des pointillés qui deviennent des lignes nettes.

Les grands récits disparaissent de la mémoire et le radeau vogue en faisant mine d'ignorer les lignes.

Intéressants aussi ces résultats catastrophiques en mathématiques dans nos écoles. Donc la porn technologie ne les aide pas? Donc l'abstraction ne colle pas aux neurones comportementaux et productivistes de siestes? Intéressante cette chute. Avec les Pokemon, l'arithmétique va se renforcer, respirons. Mais peut-être que cette question de "math" c'est aussi une question de "récit"?

Un handicap de récits permet difficilement de se projeter, d'aller au-delà de soi, dans des espaces sans chiens d'aveugles. 

Tag(s) : #Articles

Partager cet article

Repost 0