Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Que je pense à l'Allemagne la nuit..."

"Que je pense à l'Allemagne la nuit et le sommeil me fuit" H. Heine (1797-1856).

Nos nuits sont de plus en plus agitées et l'ombre ancienne a fait un nouveau pas.

On pourrait presque la toucher du doigt, en le posant sur le sol turc.

Terrible insanité de la puissance, le pouvoir absolu.

Je frémis dans cet été glacé où la hache se plante, je frémis d'en savoir tant chaque jour et d'attendre la nuit.

Je frémis.

Tag(s) : #Articles

Partager cet article

Repost 0