Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jim Rohan

Jim Rohan

Au pied de beaucoup

j'ai déposé

ce que je n'avais pas

et pourtant façonné

chaque matin et soir

une vie

et ça ne suffit pas

parler n'a rien arrangé

brouillé peut-être

serait le mot des hommes

perdus dans le même embarras

rendez-vous ratés

morales chagrines

phrases sans fin

regards perdus ailleurs

hélas hélas hélas

ça c'est le choeur hélas

baragaouin de volailles

éduquées et plumées

dans l'amour des volailles

comme il se doit hélas

et ce soir je reprends

comme vous mon briquet

usé à force à la longue

comme vous je reprends

haleine

avant un nouveau chant

le dernier chaque fois

en sourdine parfois.

 

Tag(s) : #Textes

Partager cet article

Repost 0