Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Apéro littéraire : Line Alexandre, Kenan Görgün et Daniel Simon

Le vendredi 15 avril, enlivrez-vous avec 3 écrivains de chez nous.

 

Line Alexandre

Line AlexandreRomaniste, enseignante, Line Alexandre vit à Liège où elle écrit et anime des rencontres littéraires. Lauréate du Prix de la Maison de la Francité pour plusieurs nouvelles, elle a publié des romans et un recueil de nouvelles. « Jeanne derrière la porte » est le dernier roman de Line Alexandre, paru aux éditions Weyrich. Le début de l’histoire se passe dans une chambre d’hôpital. Julien, un homme de septante ans, est allongé immobile, plongé dans le coma. Son corps ne répond pas, mais il entend. Des femmes viennent le voir. Sa fille Jeanne, sa sœur et sa maîtresse lui rendent visite. L’histoire de cet homme se raconte grâce à ces voix féminines. Son rapport aux femmes a été faussé par l’emprise que sa mère avait sur lui.

Kenan Görgün

kenan gorgunKenan Görgün se définit comme un étranger de partout. Citoyen d’Occident ayant ses racines dans un petit village anatolien, il faut chercher après lui dans ses écrits : romans, nouvelles, pièces de théâtre, scripts pour le cinéma, chansons pour groupes de rock, journalisme gonzo dans les coulisses de la Culture. Avec ce roman , il pousse encore plus loin le brouillage des frontières et des identités et cosigne une œuvre littéraire avec « Yadel », un auteur qui existe et n’existe pas, qui est Kenan et surtout son alter ego, empruntant à partir d’ici les chemins de traverse de sa propre aventure romanesque, avec des textes qui seront (et ne seront pas) l’œuvre de Kenan Görgün.

DELIA ON MY MIND
Hanté par le fantôme d’un frère qui a à peine vécu et dont il a hérité du nom, Yadel voit sa vie qui s’effrite, ses parents qui consument leur amour à la flamme absente d’un enfant disparu. Mais dans sa vie, il y a aussi Delia, beauté diaphane, éternellement jeune.
Ensemble, ils inventent l’amour, la passion et sa folie. Se poussent toujours plus loin pour s’attirer toujours plus près. Jusqu’au jour où Delia disparaît…
Roman du cœur, de la rage, de la famille, des deuils et des renaissances, des larmes et de la joie, Delia on my mind est une symphonie écrite pour la vivre. Avec ce roman des reflets, roman de l’ivresse de vivre et de la pulsion de mort, Kenan Görgün porte ses personnages jusqu’à l’incandescence et nous offre le noyau du chant des poètes : la fragilité et la force d’être humains.

L’association Lire & Ecrire Liège qui a travaillé en ateliers d’écriture à partir des textes et de la pièce « J’habite un pays fantôme » de Kenan Görgün proposera une lecture de textes

Daniel Simon

daniel-simon-3Poète, dramaturge et metteur en scène, professeur d’Histoire et de philosophie du théâtre, pionnier et théoricien des ateliers d’écriture qu’il pratique en de nombreux pays, directeur de la compagnie Traverse et de la Collection – Revue « Je » aux éditions Couleur Livres, auteur d’une quinzaine d’ouvrages,
Daniel Simon affectionne la nouvelle, le texte bref et le poème en prose, qui lui permettent de vouer à l’étrangeté du monde son regard perplexe de faux naïf.
Il nous présentera « A côté du sentier » (M.E.O) et « Autobiographie rêvée » (Couleur Livres)
Son précédent recueil de nouvelles, « Ne trouves-tu pas que le temps change ? » (Le Cri) a obtenu le Prix Gauchez-Philippot.

 

Vendredi 15 avril 2016 à 18h
Auditorium du Grand Curtius
Gratuit
04/2219209
Tag(s) : #Articles

Partager cet article

Repost 0