Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Van Gogh/Derudder "La roulotte à Rocky"

Van Gogh /Derudder

ou

 

"La Roulotte à Rocky"

 

« Van Gogh - 17, rue du peuple,

7033 Cuesmes »

 

à la Roulotte théâtrale

 

 

« Van Gogh: Vincent », création à Mons en 1990.

 

Jean-Claude Derudder monte sur le Ring Van Gogh pour la première fois. Il y tient à ce match de l’acteur en peintre. A ce match de l’acteur en artiste groggy, inexistant quand il ne crée pas. Cette « inexistence » n’est pas une absence au monde mais une descente, une plongée dans la déréliction, les espoirs ravivés, la conscience de son art, la prescience du KO, la vitesse du temps et ...l’argent qui n’arrive pas.

 

Il reste alors le jaune, le cadmium, l’huile, le chevalet, les promenades, les croquis, l’entraînement quoi.

 

Le siècle va mal finir et de sombres corbeaux rasent la campagne où se penchent et triment les vivants. Paysage prémonitoire de l’enfer qui va venir dans la joie et la bonne humeur des tribus affrontées.

 

L’œil de Vincent saisit vite ce qui passe dans l’axe : un brouillage des perceptions, une vibrillation de la lumière autour des formes que les hommes modèlent pour y déposer leur masure ou rogner la crête des collines, des monts et des ciels électriques.

 

Vincent, citoyen de l’intranquillité, Vincent tournant autour du pot, du Ring, de l’arène, Vincent devant la corne de taureau qui va le frapper bientôt et Derudder en boxeur aux épaules si lourdes, il en sait tant le petit Vincent, et le dit parfois si douloureusement que l’on comprend tout, que l’on se comprend, avec Derudder en fin de match.

 

Derudder a consacré une partie de sa vie à ouvrir le souvenir des hommes, modestes, oubliés ou surgissant dans la lumière et les fantasmes du génie d’un monde de duplicata. Van Gogh aura été l'artefact de cette rencontre avec notre humanité secouée.

 

Enfin, il est curieux de rappeler que l’éclairage contemporain (Leds) des oeuvres détruit le jaune célébrissime de Van Gogh. Cela pourrait faire l’objet d’un  spectacle en soi, cette disparation par surexposition, cette destruction pour causes de pèlerinages exotico-culturels du Global world.

 

De toutes les façons, le Ring est ouvert et Derudder n’est pas encore prêt à rendre ses gants.

 

Et Rocky là-dedans ? Il est toujours de retour et ça sonne si bien avec Roulotte…

 

Daniel Simon,

En amitié et grippé.

Le 7 février 2016

 

 

Tag(s) : #Articles

Partager cet article

Repost 0