Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photo François Harray

Photo François Harray

Pour Jean Jauniaux,

La littérature est une arche où le pire de l'homme, et parfois le meilleur, peuvent se reproduire à l'infini hors des lois moralisantes où nous allons en esquivant le pire et le meilleur.

 

"Jean, il y a autre chose encore qu'il me semble important de relever, encore et encore...Lire est l'acte le plus chaotique qui soit, sans queue ni tête, sans ordonnancement, sans méthode linéaire ni "proactive", sans objectivation des indicateurs et autres crampons de la productivité meurtrière, sans dieux ni maîtres respectables ou le contraire, sans arrêt ou par bonds, sans rien qui tienne de l'ordre de la vie, sans obligations d'aucune continuité, sans diktat à la fidélité, sans dessus-dessous ou dessous le dessus, sans rien ou sans discernement, sans talent ou sans gêne, sans intention ou sans ambiguïté, sans prescription ou sans idée fixe, sans obligation de réponse aux exigences du monde, lire marche de toutes les façons et la qualité de la lecture n'est heureusement pas déterminante, le grain moulu par le lecteur-broyeur des récits intérieurs est de mille façons une farine faite pour le pain que nous émiettons souvent dans la forêt tout le long du chemin pour trouver enfin la maison rassurante de l'Ogre qui va nous dévorer à l'aise jusqu'au prochain tournant d'une page volante..."

Tag(s) : #Textes

Partager cet article

Repost 0