Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le voyage du désenchantement / Panaït Istrati

Le voyage du désenchantement

 

Hommage à Panaït Istrati

 

Il le fallait, partir et aller au plus près de là, partir, il le fallait depuis longtemps, depuis longtemps il le savait, là-bas la parole ne suffisait plus, elle avait gardé sa part dans le cœur des hommes mais les saisons et les fleuves, les montagnes, les plaines traversées par ces fleuves verts, jaunes et noirs, les arbres à n’en plus finir, le ciel toujours plus grand, toute cette merveille dangereuse avait empierré la large rivière de leur âme, elle emportait le feu, la glace, la peur et la joie, il le savait c’était partir et aller voir qui faisait la vie d’un homme, aller loin où le regard ne portait plus et enfin avoir le monde enfoncé sous l’ongle, celui qui se levait et partait marchait sur cette terre où les corps tombaient dans la joie disait-on, les enfants allaient se réfugier parfois, on ne sait pourquoi, dans ces niches de pierre où les oiseaux meurent en fourrant secrètement la tête sous leurs plumes, dans les niches dorées du matin où la nuit s’épuise, c’était là-bas, dans la neige et le gel que l’homme se construisait, l’homme dans le désert ou dans le gel, le couteau sur le cœur, dans le gel et le désert, le couteau sur la gorge, se construisait là et tu devais pèlerin, aller où le couteau s’éloigne, où le gel ne casse plus, où le désert ne chante plus, là où un homme ne peut aller seul, la solitude est une foule muette, là tu devais aller, dans cette tribu si grande, le monde sur tes épaules, le ciel dans tes bras et leur offrir cela, dans tes chansons,  l’épopée des hommes à naître, …

 

(Départ…Suite du Voyage le 12 novembre à la Maison Belgo-Roumaine, Rencontres consacrées à Panaït Istrati)

Daniel Simon,

3 novembre 2015

 

La Maison Culturelle Belgo-Roumaine – Arthis – Het Belgisch- Roemeens Cultureel Huis
organisent/organiseren

JE/DO 12.11.2015 à/om 18:30 
Arthis, Rue de Flandre 33 Vlaamsesteenweg, 1000 Bruxelles/Brussel

Soirée littéraire / Literaire avond:
Panait Istrati,
écrivain sans frontières
schrijver zonder grenzen

Interventions de / Interventies van :

Carmen Hopârtean – professeur/docente, coordinatrice Arthis
Présentation générale de l’œuvre de Panaït Istrati (fr.)
Algemene voorstelling van het oeuvre van Panait Istrati

Mugur Popovici – diplomate/diplomaat
Panaït Istrati et la Belgique (fr.) / Panait Istrati en België

Mihai Nasta – collaborateur scientifique ém., professeur h.c. ém/ wettenschapelijk medewerker, emeritus ereprofessor
Panaït Istrati: Les errances du narrateur et le témoignage de sa révolte (fr.)
Panait Istrati: De dooltocht van de verteller en het 
getuigenis van zijn opstand

Daniel Simon – écrivain/schrijver
Le voyage du désenchantement (fr.) / De reis van ontgoocheling

Myra Iosif-Fischmann – critique de théâtre/theatercriticus

Lecture de textes par / Teksten voorgelezen door
Monique Dorsel – actrice/actrice

Projection de film / Filmprojectie
Kyra Kyralina (en.-ro.) - 2014
Réalisateur / Realisator : Dan Pita


------------

 

" (...)Les amis de L'Humanité lui faisaient alors payer son crime de lèse-stalinisme : en 1929, l'écrivain avait publié Vers l'autre flamme, texte capital où il racontait son périple à travers l'URSS. Des années avant Boris Souvarine, Victor Serge ou André Gide, Istrati y décrivait la réalité d'un pays en proie aux "militants-racailles". D'usine en ferme collective, muni d'une Remington portative et de son appareil photo"Panaït patauge dans une mare gluante d'injustice et de mesquinerie, s'y enlise, crie au secours", raconte Eleni Samios-Kazantzaki, qui était du voyage avec son mari, le romancier grec Nikos Kazantzaki, et dont le témoignage paraît pour la première fois en France (La Véritable Tragédie de Panaït Istrati, Lignes/Imec, 344 p., 24 €).(..."

 

 

Tag(s) : #Textes

Partager cet article

Repost 0