Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etre intensément dans le quotidien, qui, de toutes façons, échappe à notre entendement, pas les vaisselles, ni le crime ni le sentiment amoureux, ni aucune des expériences humaines fortes, mais le quotidien, "être là" dans ce temps en suspens, flottant, où nous vaquons en nous; être là, présent, entièrement requis par ce qui passe et se passe en nous, où le monde n'est plus à l'alentour mais uniquement en nous, c'est peut-être l'endroit où le poème m'est le plus nécessaire.

Le livre et l'édition ne sont que des facteurs, des porteurs de courriers, le poème se passe alors de tout ce qui l'environne, il permet de résister à la dissipation du temps, à la veulerie de l'abandon en remettant à neuf des instruments d'une si fine pesée, la langue, qu'il est de toute logique de la réduire encore et encore jusqu'à l'aporie complète pour tenir l'homme bête en l'homme pressé.

Poésie et quotidien
Tag(s) : #Textes

Partager cet article

Repost 0