Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les oiseaux hibernent comme les âmes, dans les maisons, femmes, mères, grand-mères, posées en grappes sur les bancs publics dès que le soleil perce. Je passe devant elles, relève un peu la tête et souris discrètement pour ne pas distraire par des saluts forcés. Elles chuchotent sous leur foulard, chantonnent des histoires de sexe, de douleur, d'amour, d'enfants et de patience, suspendent soudain le fil de la conversation, regardent un bref instant le monde qui les entoure, se penchent l'une vers l'autre et paume vers le ciel, couvrent leur bouche en riant, jabot gonflé de jeunesse fugace. 

Photos ©Paulo Pinto

Photos ©Paulo Pinto

Tag(s) : #Textes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :