Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Premières neiges. Les trottoirs sont encore emballés des flocons de la nuit. Un petit garçon congolais, un voisin, tout emmitouflé d'anorak, de gants et d'écharpe se lance sur la piste. L'avion déploie ses ailes et fièrement roule contre le vent, le gamin...

Lire la suite
Tag(s) : #Textes

Villate Mon cher ami tu dors depuis longtemps tu dors comme un poisson au bout de l’hameçon fatigué de se tordre dans ce qui le portait alors on fait le mort comme les enfants en respirant trop fort pour oublier la ligne Mon cher ami ton sommeil est un...

Lire la suite
Tag(s) : #Textes

L'excellence, voilà un beau sujet tabou, une sacrée raclée de mi-mots et de mots tordus, une pantalonnade de délicats décadents, une merveille de corruption sémantique et pas que tique, de toc aussi, une dégringolade sur un toboggan de mauvaise foi depuis...

Lire la suite
Tag(s) : #Articles

Le froid était de retour et avec lui la netteté radicale des inégalités. Le froid c'est la pauvreté à l'épreuve du feu. On meurt dans la rue, au pied d'un pont, en s'écroulant de malheur et d'ivresse au coin d'un parc, gelé le matin, dans l'incendie de...

Lire la suite

Denys-Louis COLAUX, Ce que, s’il fallait croire, je croirais avoir été, Jacques Flament Éditeur, 2016, 15 € ISBN : 978-2-36336-283-4 « N’oublie jamais non plus d’être seul. Jamais. C’est dans la solitude seulement que le tunnel de ta vie se laisse trouer...

Lire la suite
Tag(s) : #Lectures

Pour Leo Beeckman, salut et merci l'ami! Nous y sommes allés au feu au charbon à la scène au livre toujours à faire nous attendions le retour des vaisseaux chargés d'or et d'amour de poèmes plein la cale Nous y sommes allés aux rendez-vous des hommes...

Lire la suite
Tag(s) : #Textes

Subtil Chatwin. Il y a un tel air, une telle vivacité d'esprit et de respiration dans Chatwin, que nombre d'autres auteurs prudemment honorifiques, le coeur et l'âme sur la main qu'on se demande avec quoi ils écrivent (!), et sans le tohu-bohu "I'm a...

Lire la suite
Tag(s) : #Lectures

Tous ces seins le hantaient. Il y en avait partout. Elles les lui balançaient sous le nez en quittant la table de réunion, elles remontaient leur bretelle de soutien-gorge glissant lentement la main dans l'échancrure du chemisier, du pull, du tee shirt,...

Lire la suite
Tag(s) : #Textes

Schaerbeek, 20.000 (je crois me souvenir de ce chiffre de l'an dernier), Soignies (je me suis,procuré les chiffres, 13.000) et chaque bibliothèque y va de son devoir de débarras, faire de la place pour le nouveau, chassez ce que l'algorithme n'a pas suffisamment...

Lire la suite
Tag(s) : #Articles

D'un trait du livre sa vie peut-être jusqu'au ciel bleu au loin avant que le bleu ne soit D'un trait du corps sa mort peut-être jusqu'au terrain de jeux si près avant que le monde soit D'un trait la main le corps le livre son ignorance majeure jusqu'à...

Lire la suite
Tag(s) : #Textes
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>