Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bien sûr, plus d'ateliers dans ce foutoir sanitaire, avec masques et grommellements inaudibles, non merci. je reste disponible mais ne me déplace plus aux quatre vents pour retrouver toujours les mêmes questions, le temps est venu pour moi d'aiguiser...

Lire la suite

Dans un linceul d'herbes sauvages rosée et pollen dans les yeux silence derrière les foules graminées montagnes clameurs lointaines dans la vallée le mâchonnement des prières des chants bruissement de poèmes arrachés au ressassement moucherons hannetons...

Lire la suite

Avec eux et sans vous Alors je suis allé faire pipi, c'est comme ça que ça a commencé , maman (on dit toujours maman aujourd’hui, môman, méman, manman, mère c’est trop dur, maman, partout) maman donc avait toujours dit que lorsque je vivrais une grande...

Lire la suite

Des pluies torrentielles, des inondations goulues les avaient ramenés à la surface, les anciens surtout, les dégraissés, les secs étaient revenus prendre place parmi les vivants, ils étaient ballottés dans les flots en une sinistre et comique cavalcade....

Lire la suite

Cet âcre goût de fêtes dans la bouche des hommes cet âcre goût de sang entre les dents la cendre des ruines escarbilles jusqu'au profond du gouffre langue brûlée au langage de kapos vigiles des déserts arasés dans le coeur déjà froid aboyeurs telecoms...

Lire la suite

Les trains sont en gare quand partirons-nous? Sans bagages enfin sans attaches aux chevilles côté fenêtre encore un peu ça défile si vite c'est magnifique ils sont tous là des jeunes des vieux que j'avais oubliés peut-être chassés tout au fond du jardin...

Lire la suite

Pour Ludivine Joinnot C'est à la semaille parfois en pointillés piqué et repiqué sans cesse dans la sonnaille d’une virgule en moins en trop désherber souvent éclaircir le poème dans la matière de la poussière mouillée d’humeurs et larmes de toutes sortes...

Lire la suite

"Il avait songé à cette lecture glaucome du monde comme à une forme de transe bonnasse, une inculture du leurre, un moulin à prières simplistes et aussi mystérieusement éclairantes qu'une mouche empêtrée dans le sucre. Il pressentait un enlisement des...

Lire la suite

"C'était la saison des noix. A chaque fois qu'il en broyait une entre ses mains il pensait à sa femme, rien à faire, c'était comme un reflux gastrique, épouse, épousseteuse et poussette, c'était son programme de destruction totale; il y avait contribué...

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>